LOA sans apport Dacia Sandero : explication, devis et simulation

Dans la gamme des citadines polyvalentes proposant le meilleur rapport qualité/prix, difficile de rivaliser avec la Dacia Sandero. Le modèle a tellement plu qu’il va déjà se décliner en une troisième génération pour 2021. De quoi s’offrir un petit coup de jeune et avoir tous les atouts en main pour dominer la concurrence. Comme la citadine peut aussi se financer avec une Location avec Option d’achat, cela devrait renforcer davantage son attractivité.

Dacia : coup d’œil dans le rétro

Qui aurait cru que cette petite marque roumaine allait devenir un acteur majeur dans l’industrie automobile ? On se souvient de la naissance de l’entreprise en 1965 suite à une volonté des pouvoirs publics de l’époque de démontrer la puissance économique du pays en investissant dans la construction automobile. L’objectif était de lancer une voiture du peuple créée sous licence avec Renault. Le destin a voulu que plus tard, le groupe français reprenne définitivement la marque roumaine. Depuis cette acquisition en 1999, Dacia est pleinement épanouie et profite de l’expertise de Renault pour étoffer sa gamme.

Sandero : une citadine qui vaut la peine

En 2007, Dacia lance sur le marché sa citadine polyvalente à savoir la Sandero. Issue à 70% de la Logan, elle va se différencier de celle-ci par son empattement plus court. La Sandero va immédiatement attirer toutes les attentions par son tarif dégressif : il s’agit de la citadine la plus low-cost en Europe. Un titre qui lui a valu l’engouement du public, quitte à devenir le numéro des ventes aux particuliers dans l’Hexagone. Comme il fallait satisfaire les exigences d’une clientèle toujours avide de nouveautés, Dacia édite sa Sandero en une seconde génération en 2012. Le succès est encore au rendez-vous, car un an après sa sortie, elle s’est déjà vendue à 42 841 exemplaires. Une troisième mouture est en pleine préparation et devrait être disponible pour 2021. Reposant sur la même plateforme que la Renault Clio V, la Sandero III révèle une image « d’automobile essentielle » pour ne plus être associée à une voiture low-cost et accentuer l’amélioration de son standing.

Pas cher, mais richement équipé

La Sandero tire son épingle du jeu par la richesse de son équipement. À l’intérieur, tout a été pensé pour garantir le maximum de confort aux utilisateurs : volant réglable en hauteur, éclairage de coffre, réglage du siège du conducteur, climatisation automatique, banquette rabattable 1/3-2/3, appuis-tête arrière “virgule”, etc. Au volant, le conducteur profite du meilleur agrément de conduite grâce à toutes sortes de technologies : système Stop and Start, projecteurs antibrouillard, indicateur de changement de vitesse, régulateur et limiteur de vitesse, aide en démarrage en côte et caméra et radar de recul. Étant donné que Dacia s’est toujours illustré pour la fiabilité et la robustesse de ses véhicules, le constructeur équipe sa Sandero des solutions de sécurité de dernière génération pour ne citer que le système de contrôle de trajectoire ESC, l’ABS et l’assistance au freinage d’urgence, la détection de la pression des pneus et bien plus encore. Enfin, concernant la navigation, la Sandero propose le Media Nav Evolution avec son écran de 7 pouces.

De l’ECO-G à la Stepway

Si vous êtes peu attiré par l’apparence de citadine de la Sandero, l’alternative est d’opter pour la Sandero Stepway. Le crossover urbain se distingue par ses lignes droites et horizontales, sa silhouette imposante et sa signature lumineuse. Parfaite pour les amoureux d’aventure, la Stepway se distingue par sa polyvalence et son confort. Sa garde au sol élevée lui permet de franchir toutes les routes en toute facilité. En plus d’offrir un coffre spacieux et modulable de 328 litres, il est aussi équipé de barres de toit multi-usages pour ranger le reste des effets personnels.

Une particularité de la Stepway et de la Sandero en général est qu’elle embarque une motorisation bicarburation essence et GPL baptisée ECO-G. Cette solution est avantageuse à bien des égards en faisant baisser vos rejets en gaz carbonique tout en vous aidant à économiser du carburant. Avec ses 100 ch et son turbo, ce moteur garantit aussi un agrément de conduite exemplaire.

Financer la Dacia Sandero en LOA sans apport

La Location avec option d’achat constitue une solution de financement privilégiée chez Dacia. Sur dacia.fr, la Sandero se négocie à un tarif de 90 euros par mois sans apport. La location s’étend sur une période de 61 mois avec un kilométrage maximum de 60 000 km. On parle ici du modèle d’entrée de gamme Sandero Access SCe 75. D’autres offres sont bien évidemment proposées sur la version « City », « Urban Stepway », « Evasion », « Stepway » ou « Série limitée 15 ans ». L’avantage de la LOA proposée par Dacia concerne l’absence d’apport personnel. La société s’engage alors à financer à 100% l’opération, ce qui la rend particulièrement attractive. L’inexistence de ce premier loyer majoré permet aux automobilistes qui ne disposent pas d’épargne pour payer de concrétiser malgré tout leur projet d’acquisition. Mais attention, comme il s’agit d’une location, quelques règles sont à respecter. Déjà, le véhicule doit être restitué dans un état d’usure normal, sans quoi vous vous exposez à de lourdes pénalités. Ensuite, vous devez vous en tenir au forfait kilométrique, car en cas de dépassement, vous payez le surplus. Enfin, comme vous n’êtes pas propriétaire, vous n’avez pas le droit de vendre le véhicule. La rupture du contrat se fait en accord avec la société de financement sous réserve d’obéir à plusieurs conditions.

Comment demander un devis de LOA sans apport ?

Les offres de LOA sans apport ne sont pas exclusives à Dacia. Il est tout à fait possible de trouver d’autres propositions encore plus intéressantes que celle suggérée par le constructeur roumain en procédant à des demandes de devis en ligne auprès de vendeurs, mandataires ou concessionnaires automobiles. Avant de sauter le cap, il est aussi intéressant d’effectuer une simulation pour savoir si le coût des mensualités de la LOA cadre avec votre budget et n’entraine pas une trop forte hausse de votre taux d’endettement.