Crédit immobilier sans apport : explication, simulation et comparateur

La majorité des prêts immobiliers se font avec le versement d’un apport personnel. Il s’agit pour l’emprunteur d’une contribution au financement de son projet immobilier et pour la banque, la garantie de traiter avec un emprunteur sérieux. Il est cependant possible d’obtenir un crédit immobilier sans apport même si cela est difficile. Pour dépanner les emprunteurs qui ne disposent pas d’une épargne suffisant, les établissements de crédit sont en mesure d’accorder un prêt immobilier à 110%.

L’apport personnel : qu’est-ce que c’est ?

Lorsque vous décidez de vous lancer dans un projet immobilier, le financement se décompose en plusieurs éléments, à savoir, le crédit immobilier, les aides et un apport personnel. Cet apport représente la somme d’argent que vous pouvez constituer pour financer une partie de votre projet immobilier en plus de la somme accordée par le crédit. L’apport peut provenir d’une épargne, d’une donation, d’un héritage ou de toute autre source de revenus. Ainsi, les fonds que vous obtiendrez d’un prêt autre que le crédit immobilier que vous vous apprêtez à contracter peuvent aussi servir d’apport personnel. En fonction de vos moyens financiers, vous pouvez financer de 0 à 100% votre projet immobilier. Généralement, la banque exigera 10%, mais lorsque vous êtes dans l’impossibilité de verser un apport, vous êtes en mesure de demander un crédit immobilier sans apport.

Apport personnel : quel intérêt pour la banque ?

Pour financer une partie de votre projet immobilier, la banque va demander au minimum un apport correspondant à 10% du montant du crédit que vous demandez. La somme va vous permettre de vous acquitter des frais divers comme les honoraires du notaire, les frais de gestion du prêt et les différents frais d’intervention. Bien évidemment, il est possible de verser jusqu’à 20% d’apport. En effectuant un apport, vous ne faites pas que réduire le montant total de votre dette puisque vous prouvez aussi à la banque votre sérieux en tant qu’emprunteur. En effet, le fait d’être en mesure de verser un apport montre que vous savez bien gérer vos finances et que vous êtes capable d’épargner, ce qui est bien vu par les organismes de crédit. Devant un tel dossier, la banque sera en confiance et sera plus disposée à accorder un prêt à un taux plus faible, ce qui jouera en votre faveur. Par manque de moyens, certains emprunteurs souhaitent cependant obtenir un crédit immobilier sans constituer un apport, ce qui n’est pas impossible, mais reste tout de même difficile. Pour ce type d’emprunteur, les banques ont élaboré un prêt immobilier à 110%, les 10% en plus destinés à financer les frais précédemment cités. Seulement, le prêt à 110% n’est pas accordé à n’importe qui. Si pour les banques, l’objectif est de prêter le maximum de fonds, elles doivent aussi être sûres que ces fonds seront restitués intégralement. Elles vont donc se baser sur un certain nombre de critères pour sélectionner ceux qui vont bénéficier du crédit à 110% dans le but de limiter les non-remboursements.

Obtenir un prêt immobilier sans apport : comment faire ?

Dans le cas où vous ne pouvez pas rassurer votre banquier par un apport personnel, vous allez devoir recourir à d’autres moyens pour lui prouver votre fiabilité. Pour commencer, vous pouvez vous servir de la stabilité de votre situation professionnelle. Les personnes titulaires d’un CDI ou les fonctionnaires sont les interlocuteurs favoris des établissements de crédit pour la simple raison qu’ils ont une situation professionnelle stable. Ils ont alors la possibilité de rembourser la banque puisqu’ils ont peu de chance de perdre leur travail. De même pour les travailleurs indépendants qui profitent d’un bon revenu. Si vous êtes en CDD, assurez-vous au moins que votre conjoint a un emploi stable et qu’il peut vous soutenir dans les remboursements. En dehors de la situation professionnelle, vous pouvez également évoquer le fait que vous êtes propriétaire de bien immobilier de valeur. D’un autre côté néanmoins, les banques accordent plus facilement un crédit immobilier au primo-accédant de moins de 30 ans. Parfois, la capacité d’endettement de l’emprunteur fait défaut, ce qui l’empêche de décrocher un prêt sans apport. Aussi, il faut s’assurer que vous disposez d’un reste à vivre suffisant après le remboursement de vos mensualités. Pour finir, si vous ne pouvez mettre aucun de ces atouts sur la table, vous pouvez tenter votre chance dans un profil bancaire irréprochable, c’est-à-dire, un compte courant qui n’a jamais connu de découvert ou un faible recours aux crédits à la consommation. Tout ce qui sera en mesure de prouver votre sérieux peut être joué en votre faveur.

Quel taux pour un crédit immobilier sans apport ?

Lorsque vous faites une demande de crédit immobilier sans apport, vous devez vous attendre à une contrepartie. Même si vous avez convaincu votre banquier de vous accorder un prêt à 110%, cela ne veut pas dire que vous ne présentez plus des risques de non-remboursement. Au contraire, le risque est encore plus accru, voilà pourquoi le taux d’intérêt des prêts sans apport est plus élevé que les autres. Dans ce cas, il convient de déterminer si le crédit sans apport est le plus avantageux pour concrétiser votre projet. Pour avoir une idée précise des taux pratiqués par les différents organismes de prêt, une simulation de crédit immobilier s’impose. Disponible sur la plupart des sites spécialisés en crédit, le simulateur est un ensemble d’outils vous permettant de comparer les taux, de calculer le montant de vos mensualités et de visualiser l’impact du taux d’intérêt et de la durée du crédit sur votre dette.

Comment trouver la meilleure offre de crédit immobilier sans apport ?

Le comparateur de crédit en ligne reste à ce jour l’outil le plus efficace pour trouver la meilleure offre sur le marché. Il vous permet de comparer les offres correspondant à vos exigences, mais aussi de comparer les taux pratiques par les différents organismes de prêt dans le but de faire le bon choix. À noter que le recours au comparateur est gratuit et cela ne vous engage pas. Simple et rapide, l’opération consiste à renseigner des informations sur votre projet et vos besoins sur un formulaire dédié à cet effet. Une fois que vous avez rempli le formulaire, vous validez votre demande. Plus tard, vous accèderez à une page présentant des devis établis sur la base de vos critères. Il ne vous reste donc plus qu’à les comparer et choisir celui qui vous convient le mieux. La demande de prêt auprès de l’organisme de votre choix peut se faire immédiatement en ligne.