Financer son mariage grâce à un crédit sans apport

Organiser un mariage nécessite bien souvent un budget important que les futurs mariés ne sont pas toujours en mesure d’assumer en recourant uniquement à leur épargne ou à l’aide financière de leurs proches. Souscrire à un crédit devient alors la planche de salut de nombreux couples. Quelles sont les particularités de ce prêt mariage ? Souscrire est-il conseillé ? Réponses.

Comparateur Crédit Consommation
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Combien coûte un mariage ?

En France, le budget d’un mariage avoisine les 13 000 euros. Le tarif dépend notamment du niveau de vie de chacun, du nombre d’invités ainsi que de la localisation géographique. Les coûts les plus bas peuvent être de 5000 euros tandis que les tarifs les plus élevés atteignent les 20 000 euros pour les foyers les plus confortables. Avant de vous lancer dans une demande de crédit pour financer votre mariage, vous devez préalablement établir un budget clair. Parmi les principales postes de dépense figurent la réservation de la salle de réception, le traiteur, les alliances, la robe de mariée, le costume, les frais de réception incluant l’envoi des faire-part, le photographe et l’animation et le prix de la lune de miel.

Quel crédit sans apport pour financer les festivités ?

Compte tenu du coût relativement élevé de l’organisation d’un mariage, son financement n’est pas toujours évident pour tous les couples. Envisager un crédit bancaire devient alors inévitable. Par chance, vous pourrez parfaitement souscrire à ce type d’emprunt pour payer la totalité ou une partie de votre mariage ou de votre pacs. De nombreux organismes de crédit proposent des prêts à la consommation spécialement dédiés qu’ils surnomment le prêt mariage ou le crédit « évènement de la vie ». Il s’agit habituellement d’un prêt personnel qui n’est pas affecté, contrairement au crédit auto qui ne finance que l’achat d’un véhicule et rien d’autre. L’avantage de cette offre est que vous n’aurez pas besoin de fournir des justificatifs d’utilisation, ce qui vous donne la possibilité d’utiliser les fonds pour diverses dépenses : traiteur, tenue des mariés, cérémonie, divers prestataires… Le montant maximal accordé par les banques dans le cadre de ce type de prêt tourne aux environs de 21 000 euros.

La durée de remboursement relève essentiellement de votre capacité d’endettement. Si tous les mois, vous êtes capable d’assumer le remboursement d’un montant élevé, votre crédit sera court et peu onéreux. Inversement, si vous avez une faible capacité de remboursement, le coût total de votre prêt sera élevé et un rallongement de la durée de remboursement s’applique. N’hésitez surtout pas à souscrire à deux afin d’augmenter vos chances d’éviter le règlement d’un apport personnel. Dans tous les cas, sachez qu’aucune contribution ne vous sera demandée si vous sollicitez un montant peu élevé. Par contre, si vous avez besoin d’une somme conséquente, il se peut que l’apport soit indispensable.

Prêt mariage : une bonne idée ?

Financer un mariage par le biais d’un prêt à la consommation peut vous coûter cher en fonction du niveau des mensualités, de la durée de remboursement et surtout du TAEG. Non seulement vous devrez vous acquitter du capital emprunté, mais en plus, vous devez également rembourser les intérêts et les divers frais. Pour vous donner une idée, prenons un exemple. Admettons que vous souscriviez à un prêt mariage de 15 000 euros sur 72 mois. Au total, vous rembourserez 17 000 euros à cause des frais et des intérêts qui reviennent à 2000 euros. Dans ce contexte, avant d’envisager cette solution de bancaire, essayez de voir si vos épargnes ne suffisent pas et si vous pouvez demander l’aide financière de votre famille. Vous pouvez également solliciter diverses aides auprès de certains organismes comme les primes CAF, les primes dans les entreprises ou encore les primes de mariage des mutuelles.