Financer une citadine avec un crédit sans apport

Le crédit auto constitue le mode de financement historique utilisé par les consommateurs pour financer l’acquisition d’une voiture. Avantageux dans la mesure où il allège l’investissement des conducteurs, ce prêt a aussi quelques limites notamment liées au versement d’un apport personnel en début de souscription. Pour pallier cette problématique, les banques développent de plus en plus les crédits auto sans apport. Quelles sont leurs particularités ?

Comparateur Crédit Auto
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

L’apport personnel dans un crédit auto

Les citadines ont le vent en poupe. Agiles et maniables, elles sont à l’aise dans la jungle urbaine et garantissent le meilleur plaisir de conduite. Elles ont aussi comme atout d’être plus économiques, car moins énergivores en carburant et surtout, moins polluantes aussi grâce aux innovations apportées par les constructeurs pour réduire les émissions de CO2. Par ailleurs, le marché des citadines connaît une profonde mutation ces dernières années avec l’apparition des modèles hybrides ou 100% électriques. Résolument vertueux pour l’environnement, le seul défaut que l’on pourrait leur reprocher concerne leur tarif élevé. Logique étant donné qu’ils étrennent des technologies d’avant-garde qui se répercutent directement sur leurs prix. Pour les financer, les consommateurs n’ont pas d’autre choix que de passer par un crédit auto. Sauf que souscrire à cet emprunt n’est pas gratuit. Les emprunteurs sont financièrement mis à contribution et doivent verser un apport personnel représentant en moyenne 15% du prix total du véhicule. Fournir ce capital atteste de la capacité d’épargne de l’emprunteur, ce qui lui permet d’accéder plus facilement à son crédit. L’apport contribue également à réduire le montant emprunté et baisse de fait le taux d’intérêt et la durée de remboursement.

Peut-on souscrire à un prêt auto sans apport ?

Tout le monde n’est pas forcément capable de verser un apport personnel lors de la souscription à un prêt en raison d’une épargne insuffisante ou tout simplement parce que les souscripteurs ne veulent pas toucher à leur trésorerie disponible. Dans ce contexte, ils peuvent envisager un prêt auto sans apport seulement sous certaines conditions.

Déjà, ce type d’offre ne s’applique pas dans le cadre d’un gros montant. Si la somme demandée va au-delà des 75 000 euros qui constituent le plafond d’un prêt affecté, difficile voire impossible d’éviter le paiement de l’apport. Le choix des modèles sera limité en fonction du taux d’endettement de l’emprunteur. S’il a déjà plusieurs charges à honorer tous les mois, il se peut qu’il ne puisse pas disposer d’un véhicule haut de gamme et onéreux, car les risques de difficultés de paiement sont élevés surtout si les revenus sont insuffisants. De plus, l’absence d’épargne entraîne inévitablement une hausse du taux d’intérêt et une augmentation de la durée de remboursement.

Une autre solution pour ceux qui ne souhaitent pas forcément devenir propriétaires de leur véhicule consiste à opter pour un leasing. La Location Longue Durée notamment exige rarement le paiement d’un apport personnel, de quoi alléger les souscripteurs. De plus, les loyers payés au titre de l’usage du véhicule s’avèrent moins élevés que les mensualités d’un crédit. Bonus : l’automobiliste profite de services d’entretien et de dépannage dans son contrat de location.

Où souscrire à un prêt auto ?

Deux possibilités sont principalement offertes dans la souscription à un prêt auto. La première nécessite de se tourner vers les établissements bancaires qui proposeront des prêts affectés. Ce type de crédit ne pourra servir qu’à financer l’achat de la voiture et rien d’autre, d’où la notion « d’affecter ». Cela peut sembler restrictif, mais en vérité, il s’agit d’un avantage. Car si la voiture n’est pas livrée ou présente des défaillances, la vente est automatiquement annulée et le prêt également. L’aspect sécuritaire de l’offre constitue alors un avantage clé.

Il est également possible de souscrire auprès des concessionnaires qui proposent des voitures neuves et d’occasion. Ces professionnels suggèrent différents modes de financement à leurs clients. À part le crédit auto traditionnel, ils se spécialisent également dans le leasing ou la Location avec Option d’Achat. Il s’agit d’un mode de financement locatif qui peut aboutir à l’achat du véhicule à la fin du bail.